Shop Mobile More Submit  Join Login
About Deviant L'homme-chlapa hystériqueMale/France Groups :iconeluna-bd: Eluna-BD
 
Recent Activity
Deviant for 9 Years
Needs Core Membership
Statistics 940 Deviations 16,957 Comments 281,547 Pageviews
×

Newest Deviations

Bugocalypse by oldiblogg Bugocalypse :iconoldiblogg:oldiblogg 59 28 Espimars by oldiblogg Espimars :iconoldiblogg:oldiblogg 18 18 French-elf-kiss by oldiblogg French-elf-kiss :iconoldiblogg:oldiblogg 18 44 Les Dupont en visite by oldiblogg Les Dupont en visite :iconoldiblogg:oldiblogg 67 24 Les aventures de Tintin contre la logique! [YTP]FR by oldiblogg Les aventures de Tintin contre la logique! [YTP]FR :iconoldiblogg:oldiblogg 7 24 The room by oldiblogg The room :iconoldiblogg:oldiblogg 8 8 New look. by oldiblogg New look. :iconoldiblogg:oldiblogg 6 22 Eluna - page 65 by oldiblogg Eluna - page 65 :iconoldiblogg:oldiblogg 10 15 Boldi and the Beastmillie by oldiblogg Boldi and the Beastmillie :iconoldiblogg:oldiblogg 13 12 Comm: lab mermaid by oldiblogg Comm: lab mermaid :iconoldiblogg:oldiblogg 63 20 Comm: Kratos VS Circe by oldiblogg Comm: Kratos VS Circe :iconoldiblogg:oldiblogg 46 19 Comm: the egyptian ring by oldiblogg Comm: the egyptian ring :iconoldiblogg:oldiblogg 36 5 La geste de Thibault de Val D'Argent by oldiblogg La geste de Thibault de Val D'Argent :iconoldiblogg:oldiblogg 74 17 Flying island by oldiblogg Flying island :iconoldiblogg:oldiblogg 19 15 TF commissions [CLOSED] by oldiblogg TF commissions [CLOSED] :iconoldiblogg:oldiblogg 5 3 Let's Play Oddworld: New 'n' Tasty! - Alf's escape by oldiblogg Let's Play Oddworld: New 'n' Tasty! - Alf's escape :iconoldiblogg:oldiblogg 4 4

Activity


BRAIN: You should draw a new creature for Eluna. Something small and cute, for once!

ME: Sounds cool. Okay, I'm gonna do a 60 meters carnivorous sea creature.

BRAIN: What? That's not what I sai-

*suffocates brain with a pillow* ...shhhht, everything's gonna be alright
Bugocalypse

[FR]



Karl-Jürgen Von Salkafar n'avait pas eu une enfance très palpitante. Moqué par ses camarades, harcelé par des professeurs acariâtres, ignoré par des parents trop occupés, il ne trouvait le réconfort qu'en passant son temps libre à observer des insectes capturés dans le jardin familial avec la vieille loupe héritée de son grand-père. Très débrouillard, doté d'une intelligence hors du commun, il était parvenu au terme de ses études à intégrer la glorieuse Académie des Sciences de Zweifliegen-mit-Einerklappeschlagen, où il allait enfin pouvoir se consacrer pleinement à sa grande passion pour les sciences entomologiques. Hélas! Ses collègues ne le prirent aucunement au sérieux, et des années durant, ils traitèrent le pauvre Karl-Jürgen avec dédain et mépris. Au mieux, ils l'ignoraient, au pire, ils n'hésitaient pas à qualifier publiquement de fariboles et de calembredaines ses expériences incongrues visant à mettre en exergue la prétendue supériorité des créatures insectoïdes sur les autres créations de Dame Nature; et c'est suite à une démonstration publique désastreuse de son onde radio dresseuse de frelons dans l'amphithéâtre de l'Académie (38 hospitalisations) qu'il fut renvoyé de l'organisme, sous les huées extatiques de ses collègues.

Dépité, bouillonnant de rage contre l'Humanité, Karl-Jürgen décida alors de prendre sa revanche et d'entamer une brillante carrière criminelle, afin de semer le chaos dans ce monde qui l'avait tant conspué. Il vécut en reclus pendant de longues années, menant d'ignobles expérimentations afin de parvenir un jour à mettre au point LA grande invention qui serait l'instrument de sa vengeance. Et c'est dans l'obscurité de son laboratoire secret qu'il conçut l'ignoble gaz PJS-1B, capable de métamorphoser n'importe quel humain en insecte malodorant. Un gaz qu'il testa avec enthousiasme lors de sa première opération criminelle d'envergure: le braquage avec prise d'otages de l'agence Crédit A Bricoles de la tranquille bourgade de Saint-Philbert-du-Pont-Charrault...

Doté de cette arme redoutable, l'infâme scientifique fou allait pouvoir semer la terreur sur son passage. Il n'est plus temps de négocier: volez, rampez, devant Herr Doktor Von Salkafar!

------------------

Que dire... ben... je voulais dessiner quelques TF en insectes, mais finalement, comme vous le voyez, j'ai parfois du mal à faire simple... du coup, je suis parti dans un délire mégalomane avec un vieux méchant stéréotypé bien chelou comme on n'en fait plus. Cette image est au final un énorme bordel, mais bon, j'espère qu'elle vous plaira tout de même!

Avec, au passage, les apparitions spéciales de moi-même, Emillie-Wolf, Shiiriru, Nolhyaa et BisectedBrioche, juste pour le fun. Parce que j'adore métamorphoser mes amis en bestioles dégueulasses.




[EN]



Karl-Jürgen Von Salkafar never had a very interesting childhood. Mocked by his schoolmates, harassed by bad-tempered teachers, ignored by his busy parents, he was feeling well only by observing some insects caught in the home garden with the ancient magnifying glass inherited from his grandfather. Very resourceful, with above-average intelligence, at the end of his studies, he managed to join the staff of the prestigious Zweifliegen-mit-Einerklappeschlagen Academy of Science, where he could finally devote himself to his passion for the entomological studies. Alas! His colleagues didn't want to take him seriously, and for years, the unlucky Karl-Jürgen was treated with contempt and mockery. In the best case, they just ignored him, and in the worst situations, they used to publicly qualify  as nonsenses and twaddles his odd experiments intending to highlight the superiority of insectoid creatures over the other creations of Mother Nature; and after a disastrous public demonstration of his mind-controlling radio wave for hornets (38 hospitalizations), he was banished from the organization, booed off the academy by his ecstatic colleagues.

Disheartened, filled with anger against Humanity, Karl-Jürgen decided to take revenge and begin a brilliant criminal career, in order to bring chaos to this world he hated. For many years he has been living alone, conducting vile experiments in order to make one day THE great invention which would be the instrument of his revenge. And one day, in the darkness of his secret laboratory, he invented the dreadful PJS-1B gas, that could turn any human being into a disgusting insect. A gas he tested with enthusiasm during his first large criminal operation: the hold-up with hostage taking of the Crédit A Bricoles bank agency of the small town of Saint-Philbert-du-Pont-Charrault...

With this formidable weapon, the infamous crazy scientist would now be able to spread fear and terror. There is no time left to negotiate now: fly, crawl at the presence of Herr Doktor Von Salkafar!

------------------

What can I say... well... I wanted to draw a couple of insect TFs, but finally, as you can see, I sometimes have difficulty in making things simple... so, I went in a megalomaniac trip with a good ol' crazy villain that is rarely to be found. At the end, this picture is a huge mess, but I hope you'll like it anyway!

With, by the way, special participations of myself, Emillie-Wolf, Shiiriru, Nolhyaa and BisectedBrioche, just for fun. Because I like to turn my friends into disgusting critters.
Loading...
"BUGPOCALYPSE" coming soon in my gallery. I hope you like Insect TFs...
Stupid question of the day. If you lived in the world of Eluna, would you rather be:
La question débile du jour. Si vous viviez dans le monde d'Eluna, vous préfèreriez être:

- a human / un humain ?
- a Laydalenian / un Laydalenien ( Laydaleniens by oldiblogg )  ?

- or an Espimar / ou un Espimar ( Espimars by oldiblogg ) ?
Espimars

[FR]




Voici un petit quelque chose que j'ai ajouté officiellement à l'univers d'Eluna il y a peu après avoir cogité sur le sujet pendant... quoi? Quatre, cinq ans? Oui, je suis lent.

Pour certaines raisons scénaristiques, le monde d'Eluna, je le signale, est anthropocentrique. Ce qui signifie en d'autres termes que les espèces intelligentes autres que les humains sont très limitées -inutile d'y chercher des elfes, des orcs ou des gobelins. Bref, si on exclut les Laydaleniens que je vous ai déjà vaguement présentés et les Rothnas sur lesquels j'aurai l'occasion de revenir plus tard, nous trouvons un peuple fort sympathique bien qu'incroyablement discret: les Espimars!
(...ah, oui, au passage: en général, quand je publie des dessins relatifs à Eluna, je poste avec la fiche correspondante que j'ai écrite pour mon "Encyclopédie d'Eluna", un ouvrage palpitant, disponible en librairie vers l'an 2085 si le temps le permet. Ici, ça ne sera pas le cas, parce que l'article en question est incomplet et sera vraisemblablement trèèèèès long une fois achevé... du coup, je vous fais la version courte!...)

En gros, l'histoire des Espimars remonte au temps du roi Vegrager XIV "l'Insatiable", un monarque particulièrement cruel et obsédé par les richesses de toutes sortes. Aussi, lorsqu'on annonça à ce roi la découverte d'importants filons de métaux précieux dans la mine de la vallée de Thran, près de la ville de Velta, il fit rapidement de cet endroit la plus grande exploitation minière du pays. Une mine où des milliers d'esclaves, hommes, femmes et enfants, travaillaient nuit et jour dans des conditions épouvantables qui feraient passer le calvaire des Hébreux en Egypte période pré-Moïse pour un petit pique-nique champêtre avec chips à volonté.
Néanmoins, les esclaves n'étaient pas encore assez efficaces pour Vegrager, qui réunit un jour les plus grands experts en enchantements et objets magiques du pays et leur ordonna de trouver un moyen d'augmenter la productivité. Et c'est ainsi qu'au terme d'expériences scientifico-magiques aussi complexes que douloureuses, les esclaves de la mine furent "améliorés" afin d'optimiser leur travail en milieu souterrain. Au programme: une petite taille, pour mieux s'infiltrer dans les recoins et économiser en temps de creusage; quelques caractéristiques physiques empruntées à des animaux cavernicoles tels que les chauves-souris afin qu'ils se sentent davantage à l'aise en milieu souterrain, et quatre bras, deux pour tenir la pioche et deux pour évacuer les éboulis en même temps - et, en bonus, une queue préhensible pour tenir la lanterne.
Ces esclaves "customisés" furent cruellement exploités pendant des années, jusqu'à ce qu'un coup de grisou ne provoque l'effondrement de l'entrée de la mine, les bloquant à l'intérieur. Vegrager, avec sa bienveillance naturelle, se contenta de hausser les épaules et de déclarer que cela coûterait trop cher de dégager l'entrée pour sauver ses employés, d'autant que les filons commençaient à s'épuiser... bref, les esclaves furent abandonnés à leur triste sort et oubliés pendant des millénaires, jusqu'à ce qu'en l'an 16514, des mineurs d'Eskerajyo en quête de nouveaux filons de fer ne tombent par hasard sur un groupe de ces individus, effectuant visiblement le même travail qu'eux. Ils apprirent alors que ces esclaves d'antan avaient survécu, s'étaient réfugiés dans les profondeurs, avaient fondé une nouvelle civilisation indépendante et se nommaient à présent Espimars (on pense à une déformation de EsMiPer, sobriquet sous lequel Vegrager et son personnel surnommaient les esclaves à l'époque, abréviation de "Esclaves Miniers Personnalisés").

On pourrait penser que l'apparition des Espimars aurait causé un grand bouleversement sur Eluna... mais il n'en fut rien. Ceci pour la simple et bonne raison que les relations entre Espimars et Eluniens sont plus que limitées, pour la plus grande satisfaction des deux camps, d'ailleurs. Il faut bien comprendre que les Espimars tiennent à leur tranquillité souterraine, d'autant plus qu'ils ont gardé un assez mauvais souvenir des humains et ont écrit au fil des siècles des tas de légendes dans lesquelles ils décrivent comme des monstres sanguinaires à l'appétit féroce les "géants à la peau de thulite" (la thulite étant une pierre rosâtre – les Espimars sont friands de vocabulaire minéral). De plus, il faut savoir que les Espimars, du fait de leur longue vie en autarcie dans un milieu souterrain, ont développé une échelle de valeurs bien différente de celle appliquée sur Eluna. Ainsi, si des éléments tels que le bois ou les fruits valent des années de salaire chez eux, d'autres comme l'or ou le diamant sont des produits courants, voire banals... lorsqu'on dit que les rues des cités espimars sont pavées d'or, non, ça n'est pas une métaphore. Ce qui signifie que non seulement les Espimars préfèrent garder secrètes les localisations de leurs cités souterraines afin de se protéger d'éventuels Eluniens peu recommandables, mais aussi que les relations commerciales entre Espimars et gens de la surface sont limitées au minimum, afin de ne pas dérégler l'économie du pays... dites-vous bien qu'un Espimar lambda pourrait, s'il le voulait, acheter toute un village elunien rien qu'en revendant ses boutons de manchette, ses coupe-ongles et un ou deux presse-papiers. Enfin, détail qui n'encourage aucunement les Espimars à faire un tour à la surface: habitués à une existence souterraine, ils sont devenus très sensibles aux rayons du soleil. Si un Espimar veut aller prendre l'air sans voir sa peau se recouvrir de cloques dans la minute, il est obligé de sortir la nuit -ce qui fait peur aux gens- ou de revêtir une combinaison de protection aussi efficace qu'inesthétique -ce qui fait encore plus peur aux gens...




[EN]



Here is a little thing I added officially to the universe of Eluna a short time ago, after thinking about it for... what? Four, five years? Yeah, I'm slow.

For some reasons, I should clarify that the world of Eluna is anthropocentric. In other words, this means that intelligent species other than humans are very limited -don't look here for elves, orcs and goblins. So, excluding the Laydalenians I've already presented before and the Rothnas I'm gonna talk about another time, there is a very lovely although discreet people: the Espimars!
(...oh, yeah, by the way: usually, when I publish Eluna related pictures, I post with them the relevant description articles I wrote for my "Eluna Encyclopedia", a wonderful book available on library around the year 2085, weather permitting. But here, I'm not going to do this because this article isn't finished yet, and is probably going to be veeeeeery long when completed... so, I'll write here the short version!...)

In brief, the story of the Espimars goes back to the time of the king Vegrager XIV "the Insatiable", a ruler particularly cruel and obsessed by wealth of all kind. Thus, with the announcement that major precious metal seams were discovered in the Thran Valley mines, near the town of Velta, he quickly turned this place into the biggest mining industry of the country. A mine where thousands of slaves, men, women and children, worked all night and day under horrendous conditions which would make the ordeal of Hebrews in Egypt during the pre-Moses period look like a pastoral picnic with free potato chips.
But these slaves still weren't efficient enough for Vegrager, who organized one day a meeting of the most talented experts in enchantments and magic objects of the country and asked them to find a way to increase their productivity. Thus, after some complex and painful scientifico-magical experiments, the slaves were "improved" to optimize their work in underground environment. New features: a small size, in order to better infiltrate the tightest corners and spend less time on digging the galleries; a few physical attributes of cave animal species like bats in order to make them feel more comfy in the caverns, and four arms, two using the pickaxe and two evacuating the fallen rocks at the same time - and, as a bonus, a prehensile tail to hold the lantern.
These "customized" slaves were cruelly exploited for years and years, until a firedamp causes the collapse of the mine entrance, trapping them inside it. Vegrager, with his natural kindness, simply shrugged his shoulders, saying it would be too expensive to clear the path and release his employees, and more especially as the mine was running out of exploitable veins... so, the slaves were abandoned to their sad fate and forgotten for thousands of years, until the year 16514, when some miners of Eskerajyo searching for some untapped iron veins found by accident a group of these persons, apparently doing the same type of work. They learned that these ancient slaves had survived, had taken refuge in the depths of the earth, had founded a new independent civilization and now called themselves Espimars.

One would think that the emergence of Espimars could lead to a monumental change in the world of Eluna... but it has not been thus. For the simple reason that relations between Espimars and Elunians are very restricted, to large satisfaction of both of them, in fact. It must be understood that the Espimars really care about their underground tranquillity, especially as they have really painful memories about humans, and wrote over the centuries lots of legends where they use to qualify as bloodthirsty cruel monsters the "thulite-colored-skin-giants" (the thulite is a pink-ish stone - Espimars really like mineral vocabulary). Also, as the Espimars lived for a long time in a self-sufficiently underground society, they have a set of values completely different from the elunian one. For example, for them, stuff like wood or fruits are very rare and expensive as hell, but other things like gold and diamonds are common products, even banal... it is often said that espimarian cities have gold-paved streets, and in this case, no, this is not a metaphor. It means that the Espimars prefer to keep secret the locations of their underground cities to protect themselves from not very advisable Elunians, but it also means that trade relations betweens Espimars and people from the surface are limited to the essential minimum, to avoid altering the country's economy... after all, a common Espimar could, if he wanted, buy a whole elunian town only by reselling his cufflinks, his nails clippers and a couple of paperweights. And, last but not least, there is a small detail which doesn't encourage the Espimars to take a walk out of their mines: accustomed to an underground life, they have a skin with high sunburn susceptibility. If an Espimar doesn't want to go outside without having his skin covered by blisters in a couple of minutes, he has to do it at night -and it scares people- or has to wear a protective coverall as efficiently as unsightly - and it scares people even more...
Loading...

deviantID

oldiblogg
L'homme-chlapa hystérique
France
Stamp: I love cats by jelloween Stamp - Comics by AzraelleWormser ICO stamp by WhiteKimahri Proud to be French by Wearwolfaa Fantasy stamp by test-page Minecraft Stamp by Ymeisnot TF fan stamp by AkuOreo Calvin and hobbes by simplestamp Crossplay Stamp by Heartless-Bowser :thumb420570267: Stamp bob by Illusion-Noire Lord of the rings stamp by vero-g6-stamps

Avertissement : ce journal est assez personnel et parle de mésaventures sur ma vie sentimentale, alors si cela ne vous intéresse guère de m'entendre déblatérer sur mes déboires de cœur, vous pouvez passer votre chemin...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bonjour à tous ; je me permets d'écrire ce journal pour exorciser un peu ce que j'ai sur le cœur dans le domaine sentimental, histoire de me défouler un peu... disons, pour résumer, que je n'ai jamais été très gâté sur ce point. En fait, depuis toujours, ça a été le calme plat. Un calme plat assimilable aux dunes du Sahara, hors saison touristique – et non, je n'exagère pas. Rien qui ressemble à ne serait-ce qu'un début de relation – il faut dire aussi que, du temps du collège et du lycée, être le petit obèse boutonneux n'aide pas par la suite à développer sa confiance en soi pour devenir un spécialiste de la drague...

Bref, après des années de passage à vide sentimental, j'ai vécu très récemment un « flirt » éphémère avec une connaissance qui m'est très chère. Une amourette compliquée qui a été d'autant plus fugace que nous en sommes tous deux venus rapidement à la conclusion que cela ne mènerait à rien au vu des difficultés qui se profilaient, et qu'il valait mieux en rester là pour ne pas briser notre amitié. Je ne m'étendrai pas sur les détails privés de cette histoire (d'autant plus que la personne dont je parle lira vraisemblablement ce texte puisque c'est elle qui m'a conseillé de l'écrire, qu'elle sait où j'habite et s'y connaît en armes à feu...) mais disons qu'une fois la « rupture » officialisée, j'ai commencé à déprimer en me disant qu'il me faudrait des années avant de nouer à nouveau une relation comme celle-ci qui pourrait déboucher sur quelque chose de sérieux...

J'avoue que je ne sais pas trop quoi faire. Voyons les choses en face, le temps passe et à bientôt la trentaine, je commence à désespérer de pouvoir un jour me mettre en couple avec quelqu'un qui vaille le coup. Chose qui n'arrange rien, soyons honnête, je n'ai rien d'un apollon - et de plus, j'ai le malheur de ne pas être du tout photogénique ; d'ailleurs, pour la petite histoire, il fut un temps où j'ai testé plusieurs sites de rencontre : il est dit qu'on reçoit généralement plus de visites lorsqu'on poste sa photo sur son profil, je peux vous affirmer qu'à titre personnel, j'en reçois moins...
J'ai, sans vouloir me vanter, beaucoup de qualités, tous mes amis vous le diront, mais j'imagine que dans un monde où un connard à belle gueule réussira toujours mieux dans la vie qu'un mec sympathique mais au physique lambda, ça importe peu.
Bref, j'ai vraiment l'impression de ne pas intéresser les représentantes de la gent féminine, à mon grand désarroi... et puis, à supposer que je trouve un jour quelqu'un qui soit prêt à m'apprécier tel que je suis, y compris à accepter mes goûts incongrus en matière de dessin et de cosplay, qui me dit que ça ne sera pas à nouveau quelqu'un qui ne pourra pas se mettre en couple avec moi pour x ou y raison comme ça vient d'arriver ?

Donc voilà, déprime à ce niveau là et aucune idée de comment m'en sortir. Voilà, j'avais juste envie de déballer un peu mes malheurs ici histoire de ne pas tout garder pour moi... je n'attends pas forcément de conseils ou de solution miracle à cette situation, j'avais juste envie d'en parler un peu. Et, sans vouloir faire dans la mendicité affective, s'il se trouvait une personne dans l'assistance qui partage mes passions et trouve écho dans ce que je dis, qu'elle n'hésite pas à se manifester.

Comments


Add a Comment:
 
:icontiphlamerveille:
TiphLaMerveille Featured By Owner Dec 12, 2016  Hobbyist General Artist
Merci de me suivre ! :)
Reply
:iconoldiblogg:
oldiblogg Featured By Owner Dec 13, 2016
Mais de rien ^^
Reply
:iconhero1211:
hero1211 Featured By Owner Nov 7, 2016
happy birthday
Reply
:iconoldiblogg:
oldiblogg Featured By Owner Nov 9, 2016
Thank you! ^^
Reply
:iconhero1211:
hero1211 Featured By Owner Nov 9, 2016
your welcome
Reply
:icondessinateur777:
dessinateur777 Featured By Owner Nov 7, 2016  Professional General Artist
Bowananiversaireuh!!!
Reply
:iconoldiblogg:
oldiblogg Featured By Owner Nov 9, 2016
Méchiiiiii! :D
Reply
:iconkamon72:
Kamon72 Featured By Owner Nov 7, 2016  Hobbyist General Artist
Happy Birthday
Reply
:iconoldiblogg:
oldiblogg Featured By Owner Nov 9, 2016
Thank you! ^^
Reply
:iconbisectedbrioche:
BisectedBrioche Featured By Owner Nov 7, 2016  Hobbyist Artisan Crafter
Happy Birthday! :heart: :party:
Reply
Add a Comment: